Sydney : recherche de logement et travail

VIVRE A SYDNEY

C’est article sera le premier d’une longue série sur l’Australie et plus précisément Sydney. En effet, après plusieurs mois de réflexion j’ai sauté le pas et je suis partie vivre en Australie pendant un an. Premier arrêt : Sydney, où je suis finalement restée presque 9 mois. Si vous souhaitez en savoir plus sur la préparation pour le WHV c’est par ici.  je vous parlerai de ma préparation pour mon Working Holiday Visa. Mais je vais commencer par vous donner quelques conseils pour votre arrivée : trouver un logement et un travail !

OU LOGER A SYDNEY ?

LES AUBERGES DE JEUNESSE

Tout d’abord, lors de mon arrivée, j’ai choisi de rester dans une auberge de jeunesse les premiers jours. L’Australie étant un pays de « backpacker » vous trouverez des centaines d’hostels un peu partout. J’ai pour ma part choisi l’hostel YHA Central pour sa proximité du centre ville et son rapport qualité prix (environ 30$ nuit pour un dortoir de 6/8 personnes).  Comme pour tous les hostels, les prix varient beaucoup en fonction de la location, de la taille des dortoirs et des équipements. Ce qui est pratique avec YHA c’est qu’ils ont des hostels un peu partout, et que si vous êtes membres vous avez 10/20% de réduction sur toutes vos réservations. Pour plus d’informations c’est par ici : https://bit.ly/2LEJse7. J’ai également eu des retours positifs des hostels suivants : Wake Up! Sydney, et Bounce mais après libre à vous de faire vos propres recherches.

LA RECHERCHE DE LOGEMENT

Ensuite, les recherches d’appartement ont commencées ! Sydney est une ville tellement étendue que cela peut prendre pas mal de temps pour choisir le quartier où vous souhaitez résider. Pour ma part, je recherchais des endroits plutôt proches du centre ville et de la plage, mais pas forcément là où il y a plein de backpackers. En fonction de vos recherches vous pouvez choisir des endroits comme : Bondi, Coogee, Manly pour être au bord de la plage, ou Pyrmont pour être proche du CBD (centre ville). Ces endroits sont tous pleins de backpackers et il sera relativement facile de trouver une chambre. Pour ma part, j’ai choisi des quartiers plus résidentiels comme Alexandria, Drummoyne, Newtown, Rozelle ou encore Balmain. Si vous choisissez de poser vos valises dans l’un de ses quartiers vous ne serez pas déçu. 🙂

Le coût des logements varie énormément d’un endroit à l’autre, si vous souhaitez être en plein centre ou près de la plage préparez-vous à payer entre 150 et 250$ par semaine ! Ce qui reste relativement élevé pour une collocation. D’un autre côte vous pourrez avoir votre propre chambre pour 200/250$ par semaine dans les quartiers un peu moins « touristiques ». Un petit conseil pour vos recherches, n’hésitez pas à chercher sur Facebook, les Australiens sont très friands de ce support pour communiquer leurs annonces de locations. Ainsi, vous trouverez des pages Facebook pour les recherches d’appartements par quartier etc.

LES DEMARCHES ADMINISTRATIVES

L’OUVERTURE D’UN COMPTE BANCAIRE

Forcément, qui dit travail en Australie, dit salaire et donc il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque en Australie. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est relativement facile d’ouvrir un compte en Australie. Il vous suffit de choisir la banque (les plus connues sont WestPac, Commonwealth, HSBC, etc.). Après quelques recherches, j’ai décidé de prendre la Westpac (les deux alternatives sont toutes aussi bonnes). Pour ouvrir un compte, il suffit de vous rendre dans l’un des guichets et de demander l’ouverture d’un compte. Il vous faudra alors avoir votre passeport, la copie de votre WHV et environ 20$ pour les déposer sur le compte. Ensuite, une carte vous serez envoyé par la poste sous quelques jours (vous pouvez même vous la faire livrer dans votre auberge de jeunesse). Rien de plus simple 🙂

L’OBTENTION D’UNE CARTE SIM

Etape suivante, avoir un numéro australien, car c’est quand même plus pratique d’avoir internet et pour recevoir les appels des recruteurs (ou de ses amis!). Ici aussi c’est très facile, il vous suffit de vous rendre dans l’un des nombreux « phone shop » où vous pourrez trouver des cartes SIM avec forfait rechargeable. Les deux grandes marques en Australie sont Telstra et Optus, elles vous fourniront le meilleur réseau, surtout si vous partez dans l’outback ! Car oui tous les téléphones ne captent pas en fonction de l’opérateur. Je vous conseille donc de choisir entre ces deux là. Personnellement, j’ai choisi Optus, avec un prépaid à 30$ par mois (mais vous pouvez le changer quand vous le souhaitez grâce à l’application), vous avez appels/sms illimités, 30 min d’appel à l’international et 3GB d’internet.

LA DEMANDE DE TFN

Enfin, la dernière démarche nécessaire pour pouvoir travailler en Australie consiste à obtenir son TFN (Tax File Number). C’est un numéro unique et personnel qui vous permet d’être enregistré auprès du bureau des impôts australien (ATO). Il doit impérativement être communiqué à votre employeur lorsque vous commencez un nouveau travail. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur le site de l‘ATO et de remplir le formulaire en ligne. Pour ce faire vous aurez besoin de votre passeport, d’une adresse postale en Australie, d’un numéro de portable australien et d’une adresse email. Une fois votre demande effectué vous recevrez votre TFN sous 28 jours, vous pourrez alors le communiquer à votre employeur.

LA RECHERCHE DE TRAVAIL

Une fois le logement trouvé, les démarches administratives de faite, c’est maintenant l’heure de se lancer dans la recherche d’un travail,. Première étape que vous pouvez réaliser en amont avant votre départ pour l’Australie, l’écriture de votre CV et Lettre de motivation à la sauce Australienne (car oui ce n’est pas la même chose qu’en France). Vous pouvez retrouver ici mes quelques conseils pour l’écriture du CV et de la lettre de motivation pour l’Australie : lien à venir.

TRAVAILLER DANS LA RESTAURATION

Je vous conseille de vous renseigner quelques peu en amont en fonction de votre niveau d’anglais et du secteur dans lequel vous souhaitez travailler. Plusieurs options s’offrent à vous en fonction de votre niveau. Au départ je vous conseille donc un job de serveur ou barista etc. C’est le plus facile à avoir et cela vous permettra d’améliorer votre niveau d’anglais. Pour cela, il vous faudra passer le RSA pour le service d’alcool, obligatoire pour travailler dans ce secteur. Vous pouvez le passer directement en ligne pour environ 110$ : https://www.eot.edu.au/online-courses/RSA/NSW/. Attention, il en faut un différent pour l’état de Victoria (Melbourne).

CV et RSA en main il faudra alors vous armer de patience et aller faire le tour des restaurants (si possible pas aux heures de pointe!), pour déposer vos CV. Et avec un peu de chances vous aurez votre premier essai/job dans les quelques jours qui suivent. Même si ce n’est pas le cas, ne vous découragez pas et rester ouvert à d’autres options en checkant les sites web.

LES MOTEURS DE RECHERCHE

Une autre grande source pour trouver un travail reste les moteurs de recherche en ligne, ils sont également très populaire en Australie, les trois principaux sont :

Gumtree : très spécifique pour les backpackers, c’est un site où vous pourrez trouver de tout, de la location, de la vente de produits mais également des offres d’emploi ! C’est un peu à vous de faire le tri en fonction de vos recherches mais c’est un outil intéressant.

Seek : n1 des offres d’emploi en Australie, c’est LA référence pour toutes les offres d’emploi en Australie, vous pourrez trouver des offres dans tous les domaines et pour toutes les professions, niveau d’anglais. C’est donc une bonne solution une fois que votre anglais s’est amélioré.

Jora : autre moteur de recherche très populaire en Australie, il fonctionne sur le même principe que le précédent.

Il faudra alors rechercher des offres en « temp », « casual » ou «  »contract » car vous ne pourrez pas travailler pendant plus de 6 mois pour la même entreprise.

LES AGENCES DE RECRUTEMENT

Enfin, une dernière option qui fonctionne plutôt bien (c’est comme ça que j’ai trouvé mes deux jobs), les agences de recrutement ! Il y en a énormément à Sydney, et elles recherchent activement des personnes de tous les profils. Je vous invite donc à vous rendre directement dans ces agences pour déposer votre CV et lettre de motivation. Ils sont généralement très réactifs et sauront vous proposez des jobs qui correspondent à votre recherche. A titre d’exemple, je suis allée déposer mon CV chez Adecco, et ils m’ont proposé une offre d’emploi sur 6 mois qui correspondait à mes recherches. J’ai donc passé les entretiens et hop c’est dans la poche !

LES FERMES

Je n’ai pas eu l’occasion au cours de cette année de faire comme la plupart de mes collègues en WHV et de partir faire les fermes ! Vous pourrez trouver quelques conseils par ici : https://www.australie-guidebackpackers.com/conseils-faire-88-jours-de-ferme/.

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir un peu plus clair sur les formalités lors de votre arrivée en Australie et pour toute question c’est un peu plus bas 🙂

One Reply to “Sydney : recherche de logement et travail”

  1. […] Enfin, pour ne pas dormir dans la rue et pour éviter un stress supplémentaire après 24h d’avion, je vous conseille de réserver au moins les 2 premières nuits dans une auberge de jeunesse le temps de vous décidez sur l’endroit où vous souhaitez aller etc. Pour plus d’informations sur le logements et votre arrivée en Australie je vous invite à consulter mon article recherche de logement et travail à Sydney. […]

Laisser un commentaire